Poinçon "Privé"

Il convient de distinguer deux types de frappe du poinçon "P" :

Privé

- La frappe au moment de la fabrication du couteau en usine, réservée aux répliques civiles de certains couteaux du soldat. Cette frappe se caractérise par sa régularité et sa précision. Pour plus d'informations, voir "Les productions civiles Victorinox "200 R" (Inox) et "200 S" (acier), répliques du "Modèle 1908" suisse". Il semble que cette pratique ait pris fin en 1950.

Privé

- La frappe après le temps de service militaire du soldat si ce dernier souhaitait conserver le couteau, attribué par l'armée lors de son incorporation, en souvenir. Cette frappe était alors manuelle, donc généralement moins régulière et moins précise que la précédente. Cette pratique semble avoir pris fin définitivement en même temps que la disparition du "Waffenkontrolle".