Versions civiles des couteaux de soldats

Le Victorinox "One Hand Trekker" ou "Trailmaster", dérivé de "OH GAK" allemand et du "Modèle 2008" suisse :

 

Victorinox One Hand Trekker (*) 

 

Les Victorinox "Safari" et "Safari-Trooper", dérivés du "GAK" allemand :

 

Victorinox Safari (à gauche) et Safari-Trooper (à droite) (*)

 

 

 

Le "Feuerschlagmesser", commande spéciale de M. Horst Brunner, dérivé du "Modèle 1961":

 

Le "Feuerschlagmesser" de M. Horst Bruner (**) avec sur le dos un briquet à battre le silex pour enflammer de l'amadou

 

 

 

Les Victorinox "Pioneer" et Wenger "Standard Issue", dérivés du "DAK" hollandais et du "Modèle 1961" suisse:

 

Différentes variantes du Victorinox Pioneer (*)

 

Autre variante du Victorinox Pioneer (*)

 

Autre variante du Victorinox Pioneer (*)

 

Autre variante du Victorinox Pioneer (*)

 

Wenger Standard Issue (*)

 

 

 

Les productions civiles Victorinox "200 R" (Inox) et "200 S" (acier), répliques du "Modèle 1908" suisse:

 

Victorinox "200 R" et Victoria Switzerland Stainless "200 R" (***)

 

De nombreuses variantes civiles, répliques des "Modèles 1908" ont vu le jour entre 1903 et les années 1960, certains de ces couteaux possédaient des lames en acier (modèles civils 200 S), d'autres en inox (modèles civils 200 R), certaines de ces lames étaient frappées de la lettre "P" et d'un millésime tandis que d'autres ne possédaient aucun marquage distinctif autre que le poinçon du fabriquant, enfin certains de ces couteaux possédaient le tampon "W-K" (Waffenkontrolle) sur la poignée mais d'autres n'en possédaient pas...

On retrouve quelques unes de ces répliques civiles sur les trois catalogues Victorinox de l'époque :

 

Catalogue Elsener 1903 Catalogue Elsener 1942 Catalogue Victorinox 1970

 

(*) Sources : Diverses Internet ou catalogues.

(**) Source : Collection privée anonyme.

(***) Source : Collection privée de M. Borgognon.

 

Copyright © 2013 Robert Moix

Site réalisé par Jean-Claude Figuet