Avant le couteau de soldat…

Avant le couteau de soldat, dans l'armée suisse existaient les "outils du Vetterli" : outils multifonctions permettant de démonter et d'entretenir les fusils d'ordonnances 1870 et 1878 Vetterli.

Ce sont certainement, au sens large, les "ancêtres" les plus vraisemblables du couteau de soldat...

 Outils des fusils d'ordonnances 1870 et 1878 Vetterli (*)

(*) Source : Collection privée de M. Borgognon

 

Dans le "Modèle 1870" : la lame est mobile et divisée en deux par une cheville d'arrêt qui la traverse de part en part: elle se fixe au manche au moyen d'une vis qu'il suffit de serrer pour maintenir la lame. Longueur 115 mm, largeur du manche 40 mm, le manche en bois reçoit le poinçon fédéral du type prévu pour les pièces en bois et quelquefois un poinçon cantonal.

Dans le "Modèle 1878" : Conçu par le colonel Rudolf Schmidt, les deux parties de la lame sont séparées au 1/3 environ par un renflement muni d'un percement de forme allongée qui donne passage au tiroir qui sert à solidariser la lame au manche. Ce dernier peut s'adapter à l'extrémité de la baguette et sert alors de poignée. Certains de ces outils ont l'une des extrémités de la lame taillée en forme de fourchette, elle s'adapte à des vis particulières du revolver modèle 1872 & 1872/78. La baguette est en acier et sert au nettoyage du canon et à chasser les douilles qui pourraient être restées coincées dans la chambre à cartouche. Cette pièce reçoit le poinçon personnel du contrôleur fédéral, une lettre surmontée d'une croix fédérale.

 

Copyright © 2013 Robert Moix

Site réalisé par Jean-Claude Figuet